Employeurs : les cotisations de retraite sont en hausse en 2015

Comme en 2014, les taux des cotisations de retraite augmentent cette année.

Les taux de cotisations de retraite de base et de retraite complémentaire applicables sur les salaires sont plus élevés au 1er janvier 2015.[/p]

Cotisation de retraite de base

Les dernières réformes des retraites avaient prévu une augmentation des cotisations de retraite de base sur plusieurs années. Ainsi, depuis le 1er janvier 2015, le taux de la cotisation d’assurance vieillesse de base assise sur la part de rémunération ne dépassant pas le plafond de la Sécurité sociale est fixé à 15,35 % (part patronale de 8,50 % et part salariale de 6,85 %).

Quant à la cotisation de retraite de base assise sur la totalité de la rémunération, son taux est passé, à cette même date, de 2 % à 2,10 % avec un taux de 1,80 % à la charge de l’employeur et 0,30 % à la charge du salarié.

Cotisation de retraite complémentaire

Une circulaire Agirc-Arrco du 3 juillet 2013 avait d’ores et déjà validé l’augmentation, au 1er janvier 2015, des taux de retraite complémentaire décidée par les partenaires sociaux dans le cadre de l’accord national interprofessionnel du 13 mars 2013.

[p]

Taux de cotisation de retraite complémentaire au 1er janvier 2015
Tranche (1)Taux contractuel minimumTaux effectif (2)Part employeur (3)Part salarié (3)
Tranches 1 ou A (Arrco)6,20 %7,75 %4,65 %3,10 %
Tranche 2 (Arrco)16,20 %20,25 %12,15 %8,10 %
Tranches B et C (Agirc)16,44 %20,55 %12,75 %7,80 %
(1) Les tranches 1 et A correspondent à la part du salaire ne dépassant pas le plafond mensuel de la Sécurité sociale. La tranche 2 correspond à la part du salaire comprise entre une et trois fois ce plafond, la tranche B à la part du salaire comprise entre une et quatre fois ce plafond et la tranche C à la part du salaire comprise entre quatre et huit fois ce plafond.
(2) Avec un taux d’appel de 125 %.
(3) Cette répartition est, en principe, de 60 % pour l’employeur et 40 % pour le salarié. Pour la tranche C, elle est fixée par accord d’entreprise à hauteur de 20 %, la fraction restante de 0,55 % étant répartie à hauteur de 0,19 % pour l’employeur et 0,36 % pour le salarié.
Article du 05/01/2015 - © Copyright Les Echos Publishing - 2014